Le dico du prêt étudiant

9/12/2021

Le prêt étudiant est déjà complexe en lui-même, mais en plus il vient avec son lot de termes complexes et parfois difficiles à comprendre.

On t'a donc concocté un petit dictionnaire du prêt étudiant qui regroupe toutes les définitions dont tu auras besoin, histoire que tu puisses un peu flexer devant le banquier (et accessoirement avoir réellement compris tous les termes quand même).

1. Les basiques

On commence très simple avec la durée. Quand une banque te parle de durée de prêt, elle entend par là la période sur laquelle tu vas rembourser ton prêt.

On enchaine ensuite avec les mensualités : c'est le montant que tu devras rembourser chaque mois à la banque. Facile non ? Mais attention, les mensualités prennent en compte : une partie du montant que tu as emprunté, une part d'intérêt et une part d'assurance (si tu as choisi de prendre une assurance, car c'est facultatif, mais recommandé).

En conclusion une mensualité = partie du montant emprunté + partie d'intérêt (+ partie d'assurance).

Passons aux échéances, c'est plutôt simple aussi : ça correspond à la date à laquelle tu devras régler tes mensualités (du coup tous les mois, à la même date).

Exemple : si tu décides de rembourser ton prêt sur 5 ans, ce qui correspond à 60 mois, tu devras régler 60 échéances.

Parlons maintenant du garant : c'est une personne qui se rend légalement responsable du paiement de tes mensualités (petite révision placée subtilement) si tu es dans l'incapacité de le faire.

Et c'est très souvent à ce stade que la banque refuse d'octroyer un prêt étudiant. Soit parce que :

  • tu es un étudiant étranger et tu n'as pas de garant en France
  • ton garant ne répond pas aux critères de la banque
  • tu ne veux pas dépendre d'un parent.

Si tu es dans l'un de ces cas, sache que Smarto peut se porter garant pour ton prêt étudiant. Tu peux trouver plus d'infos juste ici et nous poser tes questions ici.

Et le dernier de cette première partie, on a nommé : le décaissement.

Ça c'est un peu le meilleur moment du prêt (ou tu paniques aussi un peu parce que tu n'as jamais vu ton compte avec autant de zéros) : c'est lorsque la banque te délivre sur ton compte le montant que tu as emprunté.

2. Les taux

Pour cette partie qui peut paraître un peu plus casse-tête, on va commencer doucement avec le taux débiteur fixe.

En version simple, c'est le taux d'intérêt de ton emprunt. Il va donc te permettre de calculer le coût de ton prêt.

Pratique quand tu compares les offres : plus il est bas, moins tu paieras d'intérêt, donc mieux c'est.

On continue avec le TAEG, ce qui signifie taux annuel effectif globale. Et là tu te dis aïe, je comprends encore moins, no souci on va t'expliquer :

En gros c'est le taux qui prend en compte tous les frais occasionnés par ton prêt (les intérêts, les frais de dossier, le coût de l'assurance ou encore les frais payés ou dus à un intermédiaire).

Il s'exprime en pourcentage annuel de la somme empruntée et c'est surtout sur lui que tu dois te baser pour faire ton choix, parce qu'il englobe tout (on imagine que tu commences à comprendre : taux le plus bas = offre la plus intéressante pour toi).

Un petit dernier pour conclure cette seconde partie : le TAEA (taux annuel effectif d'assurance).

On t'a déjà parlé de l'assurance à laquelle tu peux souscrire pour ton prêt étudiant. Elle n'est pas obligatoire, comme spécifié plus haut, mais elle permet d'assurer le remboursement de ton prêt en cas de décès ou d'invalidité partielle ou totale (si tu ne prends pas d'assurance, et qu'il t'arrive quelque chose, un parent devra assurer le remboursement à ta place).

Et bien le TAEA c'est le taux qui va te permettre de calculer le coût total de cette assurance sur la durée de ton prêt. Et si tu as bien suivi (on est sûr que c'est le cas), tu sais surement déjà que le remboursement de l'assurance viendra s'ajouter aux mensualités.

3. Le remboursement

Passons à la dernière partie de ce dico, et aussi la moins cool, mais un peu obligatoire : le remboursement.

Il faut savoir que le remboursement de ton prêt étudiant se découpe en deux parties : la période de franchise (pendant tes études) et la période d'amortissement (généralement à la fin de tes études).

On va d'abord te parler de la période de franchise, aussi appelée différé de remboursement.

Pendant cette période tu es donc encore étudiant, et tu as le choix entre deux types de différés :

  • Le différé partiel : tu décides de commencer à rembourser les intérêts (et les cotisations d'assurance si tu en as pris une).
  • Le différé total : tu décides de ne rien rembourser pendant cette période.

En conclusion, pendant la période de différé soit tu fais le choix de commencer à rembourser une petite somme tous les mois, soit tu décides de verser des mensualités un peu plus conséquentes pendant la période d'amortissement.

Et du coup on arrive à cette fameuse période d'amortissement, celle où tu vas commencer à rembourser ton prêt (si tu as choisi le différé total, on est sûr que tu le savais déjà vu que tu commences à être un pro à ce stade).

Pendant cette période tu as fini tes études, tu as sûrement trouvé un job, et tu es donc fin prêt pour la vie active ! Mais qui dit vie active, dit responsabilités (malheureusement), et donc le début du paiement de tes mensualités sur la durée que tu as choisi.

Enfin, il existe également la possibilité de rembourser son prêt par anticipation, aka le remboursement anticipé.

Lui aussi peut être partiel ou total, c'est à dire que si tu as emprunté 10 000 €, tu peux demander à les rembourser dans leur totalité (si tu as une grosse rentrée d'argent par exemple) ou alors d'en rembourser la moitié, soit 5 000 €.

Cependant il faut faire attention, si le montant remboursé de manière anticipée est supérieur à 10 000 €, une indemnité peut être réclamée de la part de la banque :

  • 1 % du montant du prêt si la durée restante est supérieure à 1 an,
  • 0, 5% du montant du prêt si cette durée ne dépasse pas 1 an.

Et dernier point, il faut que ça soit spécifié dans le contrat.

Voilà voilà, tu es maintenant un pro du prêt étudiant et tu es paré à arpenter les banques à la recherche de celle qui te proposera le meilleur taux !

Et si jamais tu ne te sens pas encore complètement à la page, tu peux aller voir notre article Le guide du prêt étudiant qui t'aidera à y voir un peu plus clair et qui t'accompagnera dans ta prise de décision.

(Si tu bloques sur une de ces définitions, n'hésite pas à nous poser tes questions sur la communauté de Smarties !)